L’automne, synonyme de feuilles mortes, de pluies éparses et donc d’humidité. C’est en cette douce saison que le mois d’octobre débute aujourd’hui. Adieux températures estivales, serviettes et parasols. Mais qu’à cela ne tienne, les adeptes de la cueillette aux champignons n’ont qu’à bien se tenir. 

Peut-être avez-vous déjà consommé ceux du supermarché. Mais oserez-vous partir à la recherche de ce délicieux mets au fin fond des sous-bois? 

Cèpes – Photo: marieclaire.fr

En effet, beaucoup appréhendent le fait que bon nombre de champignons soient non comestibles pour l’être humain. Il est ainsi indispensable de connaître ceux que l’on consomme sans danger tout en gardant à l’esprit que si l’on ne connaît pas, on ne touche pas!

Mais alors, qu’elles espèces de champignons mange-t-on en Corse? 

Parmi les plus connues d’entre elles, on retrouve en autre les cèpes et les girolles. Concernant les cèpes, il en existe plusieurs variétés mais sont facilement reconnaissables à leur chapeau marron foncé, leur pied brun ou blanc et leur chair claire. En ce qui concerne les girolles que l’on retrouve souvent sur les étales de grande surface, elles sont plutôt petites, jaunes orangées avec une chair ferme et goûteuse. 

Girolles – Photo: marieclaire.fr

Aussi, on peut trouver des champignons de Paris – sans doute le plus connu – ainsi que des pieds de mouton. Ces derniers sont généralement petits et de couleur blanche. 

Pieds de mouton – Photo: marieclaire.fr

Vous ne savez pas où chercher? Ouvrez l’oeil! Ils sont souvent cachés au pied des arbres, dans des endroits humides et ombragés. Il faudra parfois se salir pour les cueillir. Mais rien ne vaut une bonne omelette accompagnée de ses champignons fraichement cueillis? 

N’oubliez pas qu’en cas de doute, on n’y touche pas car certains peuvent être relativement nocifs. Si toutefois vous les avez déjà ramassés, demandez conseil à un expert (les pharmaciens pourront la plupart du temps vous éclairer à ce sujet). 

Bonne cueillette et surtout, prudence!

Written by Frédéric Cesari

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *