« A chì un ni hà, un ni mangna. Sé tu voli a farina Va à coglia a castagna ». « Celui qui n’a rien ne mange pas. Si tu veux de la farine, va cueillir des châtaignes. » Et nous sommes exactement dans la période de cueillette du produit corse par excellence ! Mais connaissez-vous toute son histoire?

  • L’histoire de la châtaigne corse

Le châtaignier,  ou « l’arbre à pain », fait partie intégrante de l’histoire de  la Corse. Il a même donné son nom à une région en Haute-Corse, la Castagniccia. Bien que la châtaigne existe sur l’île de beauté depuis toujours, c’est avec l’arrivée des colonisateurs génois, au Moyen-Age, que ce fruit prit toute son importance.

En cette période de famine, les génois obligèrent chaque propriétaire foncier corse à planter au moins 4 arbres par an pour payer leurs impôts. Le châtaignier s’est imposé comme une évidence, reconnu pour ses valeurs nutritives : un pied de châtaignier pouvait subvenir aux besoins nutritionnels d’une famille durant un mois.

  • Les produits phares à base de châtaignes corses

La célèbre Pietra

Pietra bière corse à la chataigne

Cette délicieuse bière que vous aimez déguster après une rando, est la plus populaire de Corse.

Avec 6% d’alcool, elle est brassée à partir de malt d’orge et de farine de châtaigne corse, ce qui lui donne son goût unique de caramel.

Pourquoi l’avoir appelée Pietra? Car elle a été créée à Pietraserena, une commune située en Haute-Corse, par Dominique Sialelli en 1994.

 

 

 

La farine de châtaigne

Farine de Chataignes corse

La farine de châtaigne est la base de nombreuses spécialités culinaires corses : la pulenda (pain corse à base de farine de châtaignes, d’eau et de sel), les migliacci (préparations salées à base de farine de châtaignes et de fromage de chèvre ou brebis), ou encore les canistrelli (biscuits sucrées, secs et cassants).

Il faut compter 3 kilos de châtaignes pour obtenir un kilo de farine.

Depuis 2006, la farine de châtaigne corse bénéficie d’un label AOC qui garantit à la fois l’origine des fruits, un savoir faire unique et un goût bien caractéristique.

 

Le mobilier corse en châtaignier

Si le fruit de cet arbre est réputé, son bois l’est tout autant chez les ébénistes et amateurs de mobiliers. Présentant l’intérêt d’être dur et résistant, le bois de châtaignier a des qualités aussi bien pour la construction de charpentes, planchers, portes et volets que pour des roues des moulins, tonneaux et meubles (tables, chaises, armoires, coffres…).

 

  • Recettes corses à base de châtaignes
Pulenta avec figatellu, brocciu et oeuf

Un exemple de repas corse entièrement à base de châtaignes : Commencez par une entrée de blinis à la farine de châtaignes avec du brocciu et du saumon fumé, poursuivez votre repas avec la célèbre polenda avec du figatellu, et terminez en douceur par un bon moelleux à la châtaigne.

Et si vous êtes sur l’île de beauté au mois de décembre, n’hésitez pas à faire un tour à la foire à la châtaigne de Bocognano.

PartagezShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedIn

Written by Frédéric Cesari

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *