Après cette forte chaleur et alerte à la canicule en ce début du mois de juillet, il est important de connaitre les bons projets, les bons gestes et le matériel adéquat pour marier soleil et randonnée.

Voici nos conseils…

Quoi faire et quand ?

Les itinéraires montagneux sont agréables (et praticables!) à partir du mois de mai, voire du mois de juin pour les hauteurs plus prononcées. Mai/Juin – Juillet – Août – Septembre sont donc les mois propices à la découverte de l’altitude. Loin des chaleurs de la ville et des côtes du littoral, vous pourrez vous dépenser au rythme de l’air du vent.

 

Idée de séjours conseillés pour cette période :

GR20

Séjours guidés :

Transversale Nord

Tra Mare Monti 

Séjours liberté :

Mare a mare nord de Corte à Porto

Lacs de montagne au pas de l’âne

L’incontournable de la montagne à la mer

Les séjours dont les itinéraires longent le littoral sont agréables à toutes les périodes de l’année, avec une préférence pour le printemps et l’automne, où la Corse nous dévoile un autre visage.

Quand marcher ?

Le matin ! Le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt, et plus particulièrement le monde des randonneurs. Partir tôt le matin est bon pour le moral et pour le corps, le soleil n’est pas encore agressif, les températures sont parfaites, et vous êtes sûrs que quelque soit le petit pépin qui vous arrive, vous serez à l’étape suivante avant le coucher du soleil. Par ailleurs, il n’y a que des avantages à arriver tôt au refuge : vous avez le temps de laver votre linge, discuter avec vos hôtes et d’autres randonneurs, éventuellement repérer une mini-rando dans les environs, etc.

 

Les bons gestes (et les mauvais !)

Hydratez-vous régulièrement, en cas de forte chaleur, buvez sans soif ! Profitez des torrents, rivières, et autres points d’eau qui vous entourent, lors de votre marche, pour faire trempette ! Couvrez-vous la tête, et mouillez votre chapeau régulièrement. Mangez bien, à votre faim, mais pas trop riche non plus (s’il est vrai que vous vous dépensez, ce n’est pas une raison pour avoir un trop gros coup de fourchette!).

Évitez l’alcool, surtout en après-midi (le matin aussi évidemment). L’apéro entre randonneurs c’est convivial, mais à partir de 20h. L’alcool vous déshydrate, et avec la chaleur, c’est une belle aubaine pour les malaises…

A bientôt sur nos sentiers, salutations « chaleureuses » !

 

 

 

Written by corsica

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *