Les 10 commandements du randonneur sur le GR20

1.Bien entrainé tu seras

Comme c’est agréable les balades du dimanche, au soleil, flâner pour décompresser de sa semaine… Oui, mais si vous comptez faire le GR20, oubliez ! Maintenant il va falloir se préparer au sentier le plus difficile d’Europe : si vous en avez l’occasion, entrainez-vous à marcher chaque semaine sur des terrains difficiles (rocheux ou caillouteux), avec des forts dénivelés, et pendant plusieurs heures (6 à 8h). Entrainez-vous avec votre sac sur le dos ! Multipliez les joggings, la marche à pied, la nage, les salles de sports, faites des activités musculaires et cardio-training… ! Non seulement vous serez prêt(e), mais en plus, vous serez beau (belle) !

 2.Te surestimer tu ne devras pas

En référence au commandement n°1, si vous ne faites pas tout ça, vous ne tiendrez pas longtemps la route… Certains font le GR20 en 2 jours (Guillaume Peretti, nouveau record, GR20 en 32h), d’autres ne font que 2 jours sur le GR20.

3.Un équipement adapté tu auras

Ne vous surchargez pas. Prenez l’essentiel. Consultez la fiche technique du GR20 sur le site de Corsica Aventure, rubrique « à emporter dans vos bagages ». Attention, le bonnet peut servir notamment sur le GR20 nord !

4.Les supers nouvelles chaussures de marche tu ne mettras pas

Avant le grand départ, vous entrez dans un magasin, vous flashez sur une magnifique paire de chaussures de randonnée. Le vendeur vous repère au loin et sourit déjà, il accourt : « Je peux vous aider ? ». Oui, vous voulez essayer ces chaussures, en plus on vous a dit que c’était une très bonne marque. En les enfilant, le coup de foudre, vous avez l’impression d’être en chausson. Vous faites 3 pas avec dans le magasin, et là vous gambadez, vous avez trouvé les chaussures parfaites pour faire le GR20 ! A la première étape, vous avez des cloques, le pied qui gonfle, vous boitez, vous souffrez. Prenez des chaussures que vous connaissez et qui vous connaissent. Vos pieds seront vos meilleurs amis, gardez les !

5.Un comportement exemplaire tu adopteras

Méfiez-vous des mauvaises langues qui critiquent l’accueil Corse. Vous serez les princes(ses) de la montagne si vous vous conduisez comme tel(le)s ! Comme partout, ayez le respect de votre hôte et de son mode de vie. Par exemple, les achats sur le GR20 (buvette, encas, gadgets…) peuvent avoir un coût légèrement plus élevé par rapport à la grande surface du coin. La plupart des refuges n’ont pas d’accès à la route, les denrées sont montées à dos de mule, les gardiens risquent leurs vies tous les jours pour que vous puissiez profiter de ce luxe. Soyez poli(e), courtois(e) et souriant(e), les gardiens s’ouvriront à vous et vous offriront le plus beau des cadeaux : le partage de leur culture et de leurs anecdotes, peut-être même quelques secrets…

6.Dans des hôtels de luxe, tu ne dormiras pas

Après de longues journées de marche, vous serez heureux d’arriver à votre étape où vous sentez déjà l’odeur du bon vivre. Cependant, ne vous attendez pas à votre lit king size, votre peignoir et chaussons blancs, la piscine, le spa, et le réseau wifi. Il faut le savoir, vous dormirez sur vos deux oreilles en tente ou en dortoirs (pour les personnes au sommeil léger, prenez des boules quiès). Vous ne pourrez pas régler l’eau de la douche à votre guise, et mieux vaut vous prévenir, sur certaines étapes, elle est froide! Mais qu’est ce qu’on se sent bien après…

 

7.Une Corse authentique tu découvriras

Vous pourrez admirer des décors de privilégiés, puisque seuls les sportifs y ont accès, et rencontrer la population montagnarde. Les repas sont aux couleurs locales, parfois en tardant un peu après le diner, vous aurez peut être aussi la chance d’écouter de magnifiques chants corses, en dégustant votre myrte.

8.Pour la préservation des sentiers, de la faune et la flore tu agiras

Le randonneur n’est pas un pollueur. Pourtant, vous pourrez parfois être choqué du comportement de quelques uns en voyant les déchets de pique-nique sur un joli point de vue, en traversant des endroits qualifiés de manière informelle de « toilette public », en admirant le joli bouquet de fleurs rares cueillies par d’autres, en regardant des randonneurs tartinés de crème solaire plonger dans un lac, etc. S’il vous plait, montrez l’exemple là-dessus.

9.Des moments de convivialité tu partageras

De l’entraide, des bonnes parties de rigolade, des festins, de la musique, du sport…Tout, tout, tout, vous trouverez tout sur le GR !

10.Une expérience inoubliable tu vivras

Si vous lisez ou relisez ces 10 commandements après avoir fait le GR20, ne mentez pas, nous savons que vous pleurez. Enormément d’émotions, d’aventures, de rencontres, de paysages vous submergent. Alors n’hésitez pas à nous raconter votre expérience, nous serons ravis de revivre ces moments avec vous !

RESERVEZ VOTRE GR20

 

 

PartagezShare on FacebookShare on LinkedInEmail this to someonePrint this page

Written by corsica

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *